CHERCHER UN ARTICLE
FRANÇAIS I ENGLISH
Fermer
NOM
PRENOM
EMAIL
CINEMA
Bruce Weber

Let’s Get Lost -
Interview

■ LIRE AUSSI
MUSIC Dj Solo Dj Mix - Get Into It Part.1
ARTY Kris Kuksi Uncivilized World - Interview
CINEMA Milena Canonero Interview avec la créatrice culte
 

Questions à un grand artiste, photographe, réalisateur de films et de clips musicaux, s’inspirant de choses belles et simples qui le rendent heureux.


DD
: Il est évident que le noir & blanc donne aux personnes, lieux, chiens et même aux palmiers de “Let’s Get Lost“ un air beau, élégant, mystérieux… Mais dites-nous, pourquoi vous préférez cette technique ?

Bruce Weber : J’aime aussi la couleur, il s’agit plutôt d’un choix du moment et du sujet en question ; couleur ou noir & blanc. Parfois ce choix évoque des sentiments personnels sur un sujet.

DD : Vos campagnes publicitaires pour des marques telles que Ralph Lauren et American Living sont en couleur, est-ce une expérience différente pour vous et est-ce que vous comptez utiliser plus de couleur dans vos futurs projets personnels, vos films ?
BW : Non, tout mon travail peut être qualifié par le même dénominateur : “personnel”.

DD : Est-ce que vos travaux photographiques ont toujours été inspirés par le cinéma et vos films inspirés par des images photographiques ?
BW : Lorsque j’ai commencé à faire des films, et jusqu’à ce jour, je prends toujours des photos pendant tout le tournage. Oui, mes photos sont inspirées de films, mais surtout par leur contenu, leur dramaturgie, et leur lumière. Les livres, ainsi que des photos de notre famille prises par mon père, sont également une grande source d’inspiration. De toute façon, je veux faire des films pas seulement en tant que réalisateur, mais aussi en tant que photographe.

DD :
Comment vous êtes vous senti au Festival de Cannes 2008 pour le 20e anniversaire de “Let’s Get Lost ”?
BW : Le fait que “Let’s Get Lost” ait été invité à Cannes en tant que “classique” 20 ans plus tard a été un moment palpitant pour moi, Nan et toute l’équipe qui avait travaillé sur le film il y a si longtemps. Mais d’ailleurs, le plus grand remerciement va à Chet lui-même !

DD : Parlez-nous de votre amour pour les chiens et du message du film “A letter to True“ ?
BW : J’ai toujours voulu faire un film sur les chiens, et il se trouve tout simplement que j’avais la star de mon film dans mon jardin. “A letter to True ” représente plus pour moi qu’un film sur les chiens – il y avait aussi un message anti-guerre - et qu’est-ce qui pouvait être plus parfait que le comportement des animaux pour illustrer cette idée ?

DD :
Quels artistes musicaux admirez-vous et avec lesquels aimeriez-vous bien travailler ?
Est-ce que le tournage du clip “Being Boring “ des Pet shop Boys a été aussi festif qu’il en a l’air ?
BW : Oui, Neal et Chris des Pet Shop Boys ont laissé une grande liberté à tout le monde. Ils vous font sincèrement et profondément confiance pour que vous soyez au top de votre forme pour eux. Alors vous n’avez pas d’autre choix, ni aucune excuse pour ne pas l’être. En ce qui concerne travailler sur d’autres clips, si un musicien arrive sans “menottes créatives”, alors moi et mon gang sommes ouverts à tout. Mais pourquoi prendre quelque chose d’aussi magique que la musique et essayer de lui donner une formule pour le succès ?

DD :
Quelle musique écoutez-vous à la maison ou au travail ?
BW : J’écoute de la musique Algéroise, “The Love Album“ de Doris Day, la nouvelle bande originale de la comédie musicale de Broadway “South Pacific” et tout de Marvin Gaye ou Chet Baker.

DD : Quelles sont vos sources d’inspirations secrètes, ou moins connues ?
BW : demain est un autre jour, alors je ne peux pas répondre à cette question aujourd’hui.

DD : Quels sont vos projets actuels ? Qu’est-il advenu de votre marque de vêtements Weberbilt ?
BW : Je fabrique toujours ma ligne de vêtements, Weberbilt, dans notre garage à Golden Beach, et je travaille actuellement sur quatre courts-métrages sur la ville de New York (je viens de terminer le second), je prends aussi des photos de nos trois nouveaux chiots : Dream, River et Kodiak. Ils nous maintiennent tous très occupés.

DD : Qu’est-ce qui vous fascine ?
BW : Cela me fascine que vous ayez des questions à me poser. Tellement de gens ne s’intéressent à personne d’autre qu’eux. J’essaye de ne jamais laisser ma vie devenir ennuyeuse, et de continuer à m’intéresser à ce qui fascine les autres, en particulier mes chiens. 



Propos recueillis par Delphine Dalquié
REMERCIEMENTS

A Eva Lindemann et toute l’équipe de Little Bear Inc, ainsi qu’à Gilles Sebbah de Wild Side.

PHOTOS

Copyright Bruce Weber



VIDEO

Réalisé, produit et écrit par Bruce Weber
Distribué par Little Bear




MUSIC

Chet Baker



www.bruceweber.com