CHERCHER UN ARTICLE
FRANÇAIS I ENGLISH
Fermer
NOM
PRENOM
EMAIL
FASHION CLOSE UP
Coco Rocha

Interview

■ LIRE AUSSI
FASHION WEEK Franck Sorbier Haute-Couture Ete 2014
EXPO Robert Wilson Vidéo portraits of Lady Gaga
FASHION CLOSE UP Coco Rocha Interview
EXPO Hey ! Modern art et pop culture
FASHION WEEK Bernhard Willhelm - Cie Forsythe Automne-Hiver 2013-2014
ARTY Serge Lutens FBI - Fatal Beauty Image

Beauté captivante et bouche particulière, la grâce adolescente et déhanchée de COCO ROCHA incarne les égéries pour le monde de la beauté.
Celle dont on façonne perpétuellement l’image sur papier glacé,  cache une autre facette : celle du cœur.  Elle met sa passion  pour la danse irlandaise au service de son engagement auprès de la Childrens Aid Society à New York.


SM : Peux-tu nous expliquer la dualité linguistique français/anglais au Canada ?

Coco Rocha : D’où je viens, la plupart des gens parlent anglais, le français n’est pas commun ; bien que je sois allée à l’école française et que tous les cours étaient en français. Je m’étais d’ailleurs toujours demandée pourquoi ma mère m’avait immergée dans la culture française, mais j’en suis bien contente maintenant, car ça me sert beaucoup dans cette industrie

SM : Comment le vis-tu au jour le jour ?
Coco Rocha :
Quand je suis à New York, je me lève, je m’occupe de mon nouvel appartement et j’ai beaucoup à faire. Souvent, je ne suis pas à New York, pour le travail, et tout dépend d’où je me trouve ! J’aime me promener et voir des amis.


SM : Qu’aimerais-tu manger qui t’est interdit ?
Coco Rocha :
En fait, rien ne m’est interdit, mais je choisis de ne pas manger ou boire certaines choses ! Comme les bonbons, les gâteaux, les sodas, l’alcool, le chocolat…

 

SM : Sur quelle musique préfères-tu danser ?
Coco Rocha :
J’aime tout ce qui est très rythmé, comme BOB SINCLAR, c’est super pour les fêtes.


SM :
Qu’est-ce que tu écoutes dernièrement ?
Coco Rocha :
Killa de Cherish

 

SM : Comment en es-tu venue à la danse ?
Coco Rocha :
Je ne sais pas vraiment ; j’ai commencé très jeune.

 

 

SM : Quelle est ta chorégraphie préférée et pourquoi ?
Coco Rocha :
J’adore regarder Que le spectacle commence et Cell block tango du film Chicago ; j’aime la danse qui explose d’énergie et d’émotion.


SM : Ta carrière de mannequin te laisse-t-elle le temps d’avoir du temps pour toi ?
Coco Rocha :
Parfois pas suffisamment, mais je fais des choses que la plupart des gens de mon âge n’auront jamais l’occasion de faire. J’estime avoir de la chance.

SM : C’est quoi la beauté pour toi ?
Coco Rocha :
La beauté n’est pas simplement ce qui est visible à l’œil nu. On m’a dit que les mannequins qui marchaient le mieux sont celles qui ont une personnalité telle qu’elle révèle la beauté intérieure.


SM : Coco Rocha est ton vrai nom ?
Coco Rocha :
Je n’ai pas été baptisée comme ça, mais ma mère a commencé par m’appeler "mon petit Coco", puis peu à peu c’est devenu Coco et ça a encore changé quand j’ai commencé l’école.

 

SM : Parle-nous de ton travail avec la Childrens Aid Society
à New- York
:
Coco Rocha :
Je trouve qu’une fois qu’une personne est bien dans sa peau et se rend compte de la chance qu’elle a, la moindre des choses est d’aider les autres à réaliser leurs rêves. J’essaie donc de rendre un petit peu de ce que j’ai eu la chance de recevoir. Cela n’ira peut-être pas jusqu’à changer la vie de quelqu’un, mais ça peut donner le coup de pouce nécessaire. Et puis, on ne sait jamais, ça peut avoir un impact important sur une vie.


REMERCIEMENTS

Coco Rocha