CHERCHER UN ARTICLE
FRANÇAIS I ENGLISH
Fermer
NOM
PRENOM
EMAIL
ARTY
Paolo Roversi

Interview

"Ophelia has a Dream"
Miharayasuhiro P/E 12

■ LIRE AUSSI
FASHION WEEK Franck Sorbier Haute-Couture Ete 2014
EXPO Robert Wilson Vidéo portraits of Lady Gaga
FASHION CLOSE UP Coco Rocha Interview
EXPO Hey ! Modern art et pop culture
FASHION WEEK Bernhard Willhelm - Cie Forsythe Automne-Hiver 2013-2014
ARTY Serge Lutens FBI - Fatal Beauty Image

Né à Ravenne en 1947, l'intérêt de Paolo Roversi pour la photographie a débuté à son adolescence au cours de vacances en famille en Espagne en 1964. A son retour à la maison, il crée une chambre noire dans une cave avec un autre amateur passionné, le facteur local Battista Minguzzi, et commence à développer et imprimer son travail en noir et blanc. Sa rencontre avec un photographe professionnel local Natali Nevio a été très important : Paolo passe dans l'atelier de Nevio de nombreuses heures d'apprentissage et noue avec ce dernier une amitié solide et durable.

En 1970, il collabore avec l'Associated Press : pour sa première affectation, AP envoye Paolo couvrir les funérailles d'Ezra Pound à Venise. Au cours de la même année Paolo a ouvert, avec son ami Giancarlo Gramantieri son premier studio de portrait, situé à Ravenne, via Cavour, 58, il photographie les célébrités locales et leurs familles. En 1971, il rencontre par hasard à Ravenne, Peter Knapp, le directeur artistique légendaire du magazine Elle. À l'invitation de Knapp, Paolo se rend à Paris en Novembre 1973 qu'il n'a jamais quitté.

A Paris, Paolo commence à travailler comme journaliste pour l'Agence Huppert mais peu à peu, grâce à ses amis, il aborde la photographie de mode. Les photographes qui l'intéressaient vraiment étaient alors  journalistes. A ce moment là, il ne connaissait pas beaucoup la mode ou la photographie de mode. Plus tard, il découvre le travail de Richard Avedon, Penn, Newton, Bourdin et beaucoup d'autres.

Le photographe britannique Lawrence Sackmann prend Paolo en tant qu'assistant en 1974. «Sackmann était très difficile. La plupart des assistants ne durait pas plus d'une semaine avant de s'enfuir. Mais il m'a appris tout ce que j'avais besoin de savoir pour devenir un photographe professionnel. Sackmann m'a appris la créativité. Il essayait toujours de nouvelles choses, même s'il n'utiliser pas la même caméra et flash. Il était presque quasi-militaire dans son approche de la préparation pour un shooting. >Il avait toujours l'habitude de dire «votre trépied et votre appareil photo doit être bien fixe, mais vos yeux et l'esprit doivent être libre". Paolo a enduré Sackmann pendant neuf mois avant de commencer avec de petits jobs ici et là pour des magazines comme Elle et Depêche Mode jusqu'à ce que Marie Claire publie sa première histoire de mode majeur.



REMERCIEMENTS

Paolo Roversi, Jacques Babando, WOW et Miharayasuhiro

PHOTOS

Photo Paolo Roversi
"Ophelia has a Dream"
Miharayasuhiro Printemps/Eté 2012



VIDEO

Interview PAOLO ROVERSI
Visuel "Ophelia has a Dream"
Collection MYHARAYASUHIRO Printemps/Eté 2012



paoloroversi.com