CHERCHER UN ARTICLE
FRANÇAIS I ENGLISH
Fermer
NOM
PRENOM
EMAIL
EXPO
Face of Fashion

Mert Alas & Marcus Piggott, Corinne Day, Steven Klein, Paolo Roversi et Mario Sorrenti.

■ LIRE AUSSI
ARTY Cléo de Mérode La première icône moderne
CINEMA Julie Gayet Interview
EXPO The Model as Muse Le retour du Supermodel ?
FASHION CLOSE UP Laetizia Venezia Tarnowska Autoportrait
FASHION WEEK Christian Lacroix 20 ans de Haute Couture, Arles
EXPO Angus Mc Bean - Portraits
EXPO Richard Avedon Photographies 1946 - 2004

“La photo de mode est un portrait, de même que le portrait est une photo de mode.” Irving Penn, 1950.

L’endroit est certes de petite taille, mais il convient parfaitement à “Face of Fashion”, la nouvelle expo photo de la National Portrait Gallery. Dès la porte franchie, on réalise tout de suite que les “visages” qui vous observent sont des VIP de la mode. Dans la première pièce, on peut voir Kate Moss et Christina Ricci photographiées par Mert Alas et Marcus Piggott. Encore et toujours Kate Moss, la reine de cette expo, l’égérie de l’industrie de la mode en ce début de siècle (et à la fin du précédent, depuis ses débuts pour la pub des sous-vêtements Calvin Klein). La seconde pièce lui est encore en grande partie consacrée (pub Obsession de Calvin Klein en 1993) mais une mystérieuse Julianne Moore sur éclats de miroirs (photographiée pour W Magazine) fait son apparition ainsi qu’une Milla Jojovich encore jeune (1996) et des muses de la mode intemporelles comme Catherine Deneuve (2003).

“Face of fashion” est consacrée à cinq remarquables photographes américains et européens : Mert Alas et Marcus Pigott, Corinne Day, Steven Klein, Paolo Roversi et Mario Sorrrenti. De nos jours, mannequins, acteurs, musiciens et créateurs échangent souvent les rôles dans l’univers de la mode. L’expo démontre la relation entre la mode et la célébrité et illustre l’intimité hors du commun qui s’établit entre le photographe et son modèle.

Steven Klein se définit comme “Quelqu’un de secret, pas du tout un exhibitionniste. Je vis pour l’avenir, je ne suis pas un passéiste.” Ses mots se reflètent dans son travail.

Corinne Day, ancien mannequin qui a travaillé régulièrement avec Kate Moss depuis quinze ans, collabore de façon étroite avec ses modèles, ce qui lui permet de développer avec eux un rapport privilégié dont le résultat est certains des portraits les plus sincères de l’univers de la mode qui ont généré la vague anti-glamour des années 90.

Les œuvres de deux Italiens sont représentées dans cette expo : Paolo Roversi, qui vit à Paris et un enfant de Naples émigré à New York depuis l’âge de dix ans, Mario Sorrenti. Ils ont pour modèles exclusifs les “supermodels”, les stars du cinéma et autres célébrités. L’un comme l’autre ont fait leurs nids dans deux des capitales les plus glamour du monde.

Mert Alas et Marcus Pigott sont connus pour leurs portraits glamour et décalés de stars comme Kate Moss, Uma Thurmann et Drew Barrymore. Tout en émanant une intensité étrange (aux limites de l’anxiété) dans la construction de leurs images, ils créent les fantasmes de l’ère moderne.

Même si on pourrait facilement réclamer plus d’espace pour des noms aussi prestigieux, l’expo reste conviviale et chaleureuse. La beauté y est partout présente : Natalie Vodianova, Juliette Binoche, Vanessa Paradis, Jude Law, Charlotte Gainsbourg, Lauren Hutton, Wynona Ryder, John Frusciante, Matthew Barrey et Jasper Johns. C’est la première expo à Londres célébrant l’innovation et la diversité dans le portrait de mode contemporain. En effet, la photographie de mode domine notre culture visuelle. Jamais son impact n’a été aussi fort et varié, incorporant comme modèles les mannequins les plus connus mais aussi les plus grands acteurs, musiciens, athlètes, cinéastes, créateurs et danseurs. Les frontières entre la pub, l’édito et les beaux-arts étant désormais très floues, les photographes de mode les plus célèbres forment nos concepts sur la beauté, la sexualité et la célébrité.

Quelquefois s’appuyant sur une esthétique très glamour, d’autres fois la bouleversant, la photographie de mode a atteint ses pleins pouvoirs et ses principaux intervenants sont les “faiseurs” d’images de notre époque. Mert Alas & Marcus Piggott, Corinne Day, Steven Klein, Paolo Roversi et Mario Sorrenti : chacun d’entre eux a établi un style unique et distinct.

L ’ensemble de ces portraits explore l’intimité qui lie le photographe et son modèle et la nature de cette relation qui, souvent perçue comme exploiteuse, redonne pleins pouvoirs à ses protagonistes.



Maria Angela Balsama
REMERCIEMENTS

Catherine Bromley

PHOTOS

Face of Fashion - National Portrait Gallery, Londres.



VIDEO

Report Alix Poscharsky



www.npg.org.uk/fashion